Du COVID-19

Note du traducteur : Cette lettre a été publiée sur Internet le 27 septembre 2021 par une source anonyme répondant au nom « Spartacus ».  De toute évidence, cette source, de nationalité américaine, possède de solides connaissances médicales ainsi que des éléments de renseignement de première main sur l’épidémie de COVID-19. Longue de 15 pages de texte et de 17 pages de notes, cette lettre constitue la synthèse la plus complète mais aussi la plus documentée que nous ayons pu lire sur le sujet. Compte tenu de la longueur du texte, nous avons choisi de proposer ici une traduction en français de son résumé et de sa conclusion. Le fichier original contenant le texte complet et toutes les sources peut être téléchargé ici (V4) .Une traduction automatique en français de l’ensemble du texte est disponible ici.

Traduit de l’anglais par Stanislas Berton

« Bonjour,

Mon nom est Spartacus et ma patience est à bout,

Nous avons été forcés d’assister au déclin inexorable de l’Amérique et du Monde Libre à cause d’une attaque bactériologique. Comme tant d’autres, nous avons été manipulés par de la propagande et transformés en victimes d’une opération de guerre psychologique menée contre le peuple américain et ses alliés par une élite non-élue jouissant d’une impunité totale.

Au cours de l’année et demie passée, nous avons énormément souffert mentalement comme physiquement. Nous avons ressentis les effets de l’isolation, des confinements, des masques, des quarantaines et tous ces actes absurdes de « théâtre médical » qui n’ont été d’aucune utilité pour protéger la santé ou le bien-être du public dans le cadre de la pandémie en cours de COVID-19.

Aujourd’hui, nous voyons le corps médical injecter un véritable poison dans le corps de millions de nos compatriotes sans véritable résistance.

Nous avons été informés que nous serions licenciés et privés de nos moyens de subsistance si nous refusions de nous vacciner. C’est la goutte d’eau qui a fait déborder la vase.

Nous avons passé des milliers d’heures à analyser les données issues de Wuhan, les papiers de recherche provenant de sources directes et à remonter la piste des données produites par le corps médical.

Ce que nous avons découvert va vous choquer et vous ébranler.

Nous commencerons par résumer nos découvertes et nous les présenterons ensuite en détail. Les sources seront placées à la fin du texte.

Résumé:

  • Le COVID-19 est une maladie sanguine et des vaisseaux sanguins. Le SARS-CoV2 infecte la bordure des vaisseaux sanguins humains les conduisant à «couler » dans les poumons.
  • Les protocoles de traitement actuels (la ventilation invasive) sont activement néfastes pour les patients car ils accélèrent le stress oxydatif et causent des cas sévères de lésions pulmonaires causées par la ventilation. L’utilisation persistante des ventilateurs en l’absence de tout bénéfice médical prouvé s’apparente à un meurtre de masse
  • Les contremesures actuelles sont inadéquates pour ralentir la diffusion d’un virus transmis par aérosol, et potentiellement par les eaux usées, et constituent une forme de « théâtre médical ».
  • Divers traitements non-vaccinaux ont été discrédités par les médias et le corps médical en faveur de vaccins et de traitements coûteux.
  • Les autorités ont nié l’utilité de l’immunité naturelle contre le COVID-19 en dépit du fait que l’immunité naturelle confère une protection contre toutes les protéines du virus et non juste l’une d’entre elles.
  • Les vaccins font plus de mal que de bien. L’antigène utilisé par ces vaccins, la spike SARS-CoV-2, est une protéine toxique. Il est possible que la SARS-CoV- 2 puisse permettre la facilitation de l’infection par des anticorps (ADE) ; les anticorps peuvent ne plus être capables de neutraliser les souches futures mais au contraire de les aider à infecter les cellules immunitaires. De plus, vacciner durant une épidémie avec un vaccin « bancal » supprime la pression évolutive conduisant un virus à devenir moins létal.
  • Il existe une vaste et scandaleuse conspiration criminelle qui relie Anthony Fauci et Moderna à l’Institut de virologie de Wuhan
  • Les chercheurs chargés de développer le vaccin pour le COVID-19 sont directement liés à des scientifiques travaillant sur les interfaces neuronales, l’un d’entre eux ayant été mis en examen pour avoir touché de l’argent de la Chine via des bourses de recherche
  • Des chercheurs indépendants ont trouvé de mystérieuses nanoparticules à l’intérieur des vaccins qui n’étaient pas sensées s’y trouver.
  • Toute cette pandémie est utilisée comme excuse pour réaliser une vaste transformation des sociétés occidentales qui enrichira encore plus les riches et transformera les autres en serfs et en intouchables.

 […]

Conclusions:

La pandémie actuelle a été produite et perpétrée par l’establishment via l’utilisation d’un virus conçu dans un laboratoire lié à l’armée chinoise (PLA), avec l’aide de dollars américains et de l’expertise française.

Cette recherche a été conduite sous l’euphémisme de « gain de fonction » censée être menée pour déterminer quels virus possèdent le plus fort potentiel de transmission zoonotique (des animaux aux humains) et de nous protéger ou de nous vacciner contre eux à titre préventif.

En réalité, la recherche sur le gain de fonction/gain de menace connue  sous le nom de Dual-Use Research of Concern or DURC (recherche à double usage) n’est rien de moins que la recherche menée sur des armes bactériologiques  et désignée sous un nom plus sympathique afin de ne pas avoir à l’appeler par son véritable nom. Cela a toujours été de la recherche sur des armes bactériologiques.  Les gens qui conduisent ces recherches comprennent parfaitement qu’ils prennent des pathogènes présents à l’état sauvage et incapables d’infecter les humains et qu’ils les rendent beaucoup plus virulents, recevant souvent des financements de la part de l’armée pour le faire.

Ces virologues qui mènent ce type de recherche sont des ennemis du genre humain, semblables à des pompiers pyromanes. La recherche sur le gain de fonction n’a jamais protégé quiconque d’une épidémie. D’ailleurs, elle vient justement d’en créer une, ce qui signifie que son utilité est en réalité égale à zéro. Ce type de recherche aurait dû être interdit à l’échelle mondiale et les fous furieux qui travaillent sur ce sujet auraient dû être enfermés à l’asile il y a bien longtemps.

Qu’il s’agisse d’une fuite ou d’une diffusion intentionnelle émanant de l’institut de virologie de Wuhan, une souche mortelle de SARS est aujourd’hui endémique à l’échelle du globe après que l’OMS, le CDC (agence de santé américaine) et nos dirigeants ont minimisé les risques pour nous pousser à la panique et aux confinements mettant ainsi en danger la santé des populations ainsi que leur gagne-pain.

Tout cela fut ensuite utilisée comme excuse par les psychopathes dépravés qui nous servent d’élite pour forcer les gens à accepter de s’injecter un poison qui constitue potentiellement un vecteur de dépopulation, un agent de contrôle mental/pacification sous la forme de «  poussière intelligente » (smart dust) ou les deux. Ils pensent qu’ils peuvent s’en tirer en stigmatisant socialement tous ceux qui refusent de se faire vacciner. Ils se trompent.

Leurs motivations sont claires et évidentes pour quiconque y a prêté attention. Ces mégalomanes ont pillé les fonds de retraite du monde libre. Wall Street est en faillite et fait face à une crise de liquidité depuis fin 2019. L’objectif est de parvenir à un contrôle total mental, physique et financier sur l’ensemble de l’humanité avant que nous prenions conscience à quel point nous avons été volés par ces fous furieux.

Pour l’élite, La pandémie et sa gestion servent plusieurs objectifs :

  • Dissimuler une dépression causée par le pillage de nos économies et menée par des capitalistes rentiers et des dirigeants démissionnaires dont la contribution à la richesse de la société est nulle. Au lieu d’avoir d’avoir à affronter la deuxième saison des Gilets Jaunes, les élites et leurs sbires se pavanent à la télévision et se font passer pour des sauveurs au lieu de l’infâme cabale de pillards en vadrouille qu’ils sont en réalité.
  • Détruire les petites entreprises et affaiblir la classe moyenne
  • Transférer des milliards de dollars des poches de la population américaine à celles des milliardaires et autres lobbies
  • Pratiquer le délit d’initiés en achetant les actions d’entreprises de biotechnologie, spéculer sur l’effondrement du commerce et de l’industrie touristique avec comme objectif de détruire le commerce de proximité et de le remplacer par le e-commerce et l’uberisation.
  • Créer un prétexte pour déclarer la guerre à la Chine, les encourager à nous attaquer, gaspillant ainsi des vies et des ressources américaines et nous conduisant au bord de l’apocalypse nucléaire.
  • Établir un cadre technologique et bio-sécuritaire permettant le contrôle de la population et la création de « villes intelligentes » (smart cities) où nos déplacements sont surveillés en permanence, le tout par anticipation de l’essor de l’automatisation, du chômage et des pénuries alimentaires, avec ce vaccin comme prétexte pour nous inciter à coopérer

Une seule de ces mesures représenterait un viol monstrueux de la civilisation occidentale. Prises dans leur ensemble, elles défient la raison et constituent une inversion de nos valeurs les plus chères.

Quelle est la raison de tout ceci ? Nous ne pouvons qu’offrir des spéculations sur les motivations des coupables mais nous avons cependant quelques théories. Les élites sont en train de chercher à « enlever l’échelle », supprimer la mobilité sociale pour des pans entiers de la société, éliminer leurs adversaires politiques et autres « indésirables » et mettre le reste de l’humanité sous haute surveillance, rationnant notre accès à certains biens et services considérés comme ayant un « fort impact » tels que l’usage de l’automobile, le tourisme, la consommation de viande etc…. Bien entendu, eux continueront de profiter de ces produits de luxe dans le cadre d’un système de castes néo-féodal.

Pourquoi font-ils cela? C’est simple. Les élites sont des néo-malthusiens et pensent que nous sommes trop nombreux sur cette planète et que l’épuisement des ressources conduira à l’effondrement de la civilisation d’ici quelques décennies. Ils n’ont pas nécessairement tort sur ce point. Nous sommes trop nombreux et nous consommons trop de ressources. Cependant, organiser une prise de contrôle aussi ignoble que meurtrière face à une crise imminente ne fait que prouver le mépris qu’ils éprouvent à l’égard du reste de l’humanité.

A ceux qui participent à cette répugnante farce sans comprendre ce qu’ils font, nous avons une chose à vous dire. Arrêtez. Vous êtes en train de causer des dégâts irréparables à votre pays et à vos compatriotes.

A ceux qui lisent cet avertissement et qui savent très bien ce qu’ils font et comprennent que leurs actions vont injustement nuire à des millions de gens innocents, nous avons encore une chose à dire :

Allez au diable ! Vous ne détruirez pas l’Amérique et le Monde Libre et vous n’aurez pas votre Nouvel Ordre Mondial. Nous allons tout mettre en œuvre pour que ce ne soit pas le cas. »

Note du traducteur :

Malgré un exposé très complet, cet article oublie de préciser deux points importants:

1-L’élite mondialiste est composée de psychopathes, au sens clinique du terme, essentiellement motivés par la cupidité et par une volonté d’étendre et de conserver un pouvoir absolu sur une population humaine considérée et gérée comme un cheptel. Les principales caractéristiques du psychopathe sont l’absence d’empathie, la capacité à faire le mal sans aucun remords et surtout celle de mentir avec aplomb et de déformer la vérité sans le moindre scrupule. Un système dans lequel des psychopathes ont réussi à prendre le contrôle de tous les leviers du pouvoir et à neutraliser ou contrôler toute véritable opposition s’appelle une pathocratie et ses caractéristiques correspondent à celles manifestées par le régime actuel, en France, mais aussi dans la plupart des pays du monde.

2- De nombreux membres de l’élite mondialiste sont des disciples de la religion sataniste et vouent à ce titre un culte à Lucifer. Pour accéder au pouvoir, à la richesse et à cette caste des « dominants », ses futurs membres doivent accepter de vendre littéralement leur âme au Diable. La religion luciférienne exige par ailleurs de ses adeptes la pratique de sacrifices rituels aussi bien sous une forme directe (meurtres et viols d’enfants) qu’à une plus grande échelle (avortements, attentats, guerres), sacrifices qui permettent aux membres de cette secte d’obtenir la faveur de leur dieu, de manifester leur supériorité sur le « bétail » humain mais aussi de se trouver liés par un pacte de sang permettant le chantage et rendant difficile la rupture. Pour imiter leur maître, créature transgenre chez laquelle tout n’est qu’inversion, corruption et rébellion contre l’ordre naturel crée par Dieu, les lucifériens cherchent à inverser toutes les valeurs et à corrompre de façon méthodique tout ce qui est beau, juste et vrai ainsi qu’à souiller tout ce qui est pur. A ce titre, ils sont les ennemis acharnés du christianisme mais également de toute vérité et de toute manifestation d’un ordre naturel et organique. Possédés comme leur maître par le démon de l’orgueil, ils cherchent à prendre la place de Dieu et à créer un ordre artificiel entièrement façonné par la raison humaine. En agissant ainsi, ils contribuent tout simplement à recréer l’enfer sur terre.

Pour aller plus loin :

De la religion de l’Homme

De la guerre de l’information

Le triomphe de la Croix

Leave a Reply