Du plan

« Que vos plans soient aussi impénétrables que la nuit la plus noire et lorsque vous agissez, frappez comme l’éclair. »

Sun Tzu, l’Art de la guerre

Imaginez que vous vous trouviez confronté au problème suivant :

Vous avez découvert que suite à un long processus d’infiltration, de subversion et d’élimination, une oligarchie mondialiste opérant comme une véritable mafia a pris le contrôle, à l’échelle mondiale, de la monnaie, des grandes entreprises, de la politique et d’une partie des forces armées avec pour objectif d’éliminer une large partie de la population et de réduire le reste en esclavage. Grâce à un travail de renseignement et d’enquête, vous n’avez aucun doute sur les intentions de cette oligarchie ainsi que sur sa capacité à exécuter ce plan, d’autant plus que tout a été écrit dans de nombreux livres et annoncé lors de multiples interventions.

Si vous avez pu découvrir ce complot, vous êtes probablement un militaire, un membre des services de renseignement ou un dirigeant politique et vous devez cette découverte à un membre de votre famille, à un mentor ou tout simplement parce que vous avez été directement confronté au pouvoir de cette oligarchie durant vos études ou dans votre travail. Si vous avez décidé, non pas de rejoindre, mais de combattre cette oligarchie mondialiste et son plan, vous vous êtes rapidement heurté à deux problèmes concrets.

Tout d’abord, combattre cette mafia suppose d’agir à l’échelle mondiale. En effet, l’interdépendance du système et son caractère global rendent impossible de libérer uniquement votre pays, sans parler du danger de laisser cette oligarchie se reconstituer sur une base arrière d’où elle pourrait à nouveau vous attaquer. Ensuite, vous avez conscience que cette oligarchie a mis en place des mesures de sécurité lui permettant de plonger le monde entier dans le chaos et la destruction au cas où son pouvoir viendrait à être réellement menacé. Pour finir, vous devez également libérer les esprits des individus qui ont été « capturés » par la propagande, la désinformation et les techniques sophistiquées d’ingénierie sociale déployées par cette oligarchie pour empêcher les peuples de prendre conscience de la nature du système dans lequel ils vivent.

Ces contraintes uniques en leur genre vont donc vous obliger à mener une guerre invisible, hybride et dirigée de l’intérieur en coordination avec d’autres pays du monde. Pour conduire cette guerre, la première étape va consister à identifier les pays, ou les groupes au sein de chaque pays ou organisation, susceptibles de rejoindre votre coalition. Rapidement, vous allez prendre conscience de la nécessité de vous appuyer sur les trois grandes puissances que sont les États-Unis, la Russie et la Chine. Pourquoi ?

Dans le cas des États-Unis : parce ce pays est la première puissance économique et financière mondiale, parce qu’il compte encore une véritable élite patriote et parce que les forces armées américaines sont le bras armé de l’oligarchie mondialiste, instrument que vous devez impérativement neutraliser ou retourner contre ceux qui le contrôlent.

Dans le cas de la Russie : parce que ce pays lutte et résiste depuis plusieurs siècles à l’oligarchie mondialiste, qu’il est parvenu, sous la direction de Vladimir Poutine, à largement « nettoyer » la société et l’appareil d’État des agents mondialistes et enfin, parce qu’il possède une force armée et des services de sécurité compétents et efficaces.

Dans le cas de la Chine : parce que ce pays est devenu l’atelier du monde, qu’il compte plus d’un milliard d’habitants, qu’il est membre du Conseil de Sécurité de l’ONU et qu’il a été lui aussi, aux XIXe et XXe siècles, victime des politiques menées par cette oligarchie. En ce qui concerne les pays occidentaux, vous savez que le contrôle absolu exercé par le mondialisme depuis plusieurs siècles sur des pays comme la France limite la résistance à l’action de petits groupes devant être soutenus par une force extérieure dans ce combat pour la libération de leurs pays respectifs.

Après avoir identifié vos alliés potentiels et vos points d’appui, vous allez commencer par créer, dans chaque pays et à l’intérieur du système, des groupes de résistants triés sur le volet. Avec prudence et méthode, vous allez recruter au fil du temps et dans la plus grande discrétion des éléments prometteurs susceptibles de vous rejoindre dans cette guerre contre la cabale. À ce stade, l’objectif n’est pas de prendre le contrôle de tout le système mais uniquement de constituer des bastions destinés à agir comme « têtes de pont » et d’identifier des « capitaines » susceptibles de mener l’offensive dans des domaines aussi divers que l’économie, le droit, la politique et les médias. En parallèle, des contacts vont progressivement s’établir entre les différents groupes de résistance et certains de vos membres iront s’installer au sein des pays « amis » en tant qu’« officiers de liaison », tout en continuant de maintenir leurs activités professionnelles ou leurs fonctions officielles. Durant tout ce processus, vous gardez en tête que le temps joue contre vous, la phase finale du projet mondialiste étant prévue à l’horizon 2025-2030.

Dans le cadre de cette guerre contre l’oligarchie mondialiste, la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine, malgré le système sophistiqué de fraude électorale chargé d’assurer la victoire d’Hillary Clinton, va représenter une avancée majeure. Suite à cette victoire, qui vous donne le contrôle d’une partie des forces armées, des services de renseignements, de l’administration et du réseau diplomatique américains vous aller pouvoir passer à la phase suivante de l’opération. Vous allez donc lancer la première « grande offensive » de cette guerre le 4 novembre 2017 durant laquelle le comité anti-corruption présidé par le prince saoudien Mohammed Ben Salman va ordonner l’arrestation de plus de cinq cent membres de la famille royale, de ministres et d’hommes d’affaires saoudiens, tout en procédant à la saisie de deux mille comptes bancaires pour un montant de plus huit cent milliards de dollars. Grâce à cette offensive, pour la première fois dans l’Histoire, c’est une face entière du triangle du pouvoir mondialiste qui vient de s’effondrer.

Au même moment, vous allez lancer l’opération Q, faussement appelée Qanon par les médias de masse. Le but de cette opération, longuement analysée ici, est de commencer la libération des esprits en communiquant au public américain et mondial des informations sur cette guerre de l’ombre contre le mondialisme. Dans cette guerre de l’information qui vous oppose aux médias de masse, c’est à dire la branche propagande de l’oligarchie mondialiste, vous allez développer vos propres canaux de réinformation mais aussi utiliser vos propres techniques de « petits pas » et d’ingénierie sociale, non pas pour manipuler l’opinion publique, mais pour l’éveiller progressivement à la réalité du système de contrôle et de désinformation dont elle est victime.

À un niveau fondamental, cette guerre de l’ombre ressemble à une opération de chirurgie des plus délicates : éliminer le parasite (l’oligarchie mondialiste) sans tuer l’hôte (les peuples et les nations du monde). La première phase de l’opération va ainsi conduire à la destruction du sommet de la pyramide et de ses structures de commandement, comme dans le cas de l’élite saoudienne ou, hypothétiquement, celui du baron Benjamin de Rothschild, dirigeant du groupe Edmond de Rothschild, décédé d’une crise cardiaque à 57 ans le 15 janvier 2021. De la même manière, très peu de personnes comprirent la mesure prise par Donald Trump en mars 2020 lui ayant permis, sur le plan technique, de nationaliser une large partie des marchés financiers américains et de prendre ainsi le contrôle de la Réserve Fédérale.

Une fois le haut de la pyramide et ses capacités de riposte neutralisés, vous allez déclencher la phase suivante de l’opération. Et c’est là que va intervenir cette idée de génie : pour mieux la détruire, vous allez maintenir publiquement l’illusion de la continuité du pouvoir de l’oligarchie mondialiste tout en contrôlant entièrement cette dernière en coulisses. Cette stratégie, aussi culottée et invraisemblable que les manipulations orchestrées pendant des années par vos adversaires, va vous permettre de :

– contrôler de façon précise le processus de démantèlement, notamment en ce qui concerne les révélations faites à l’opinion publique ;

– d’identifier, en interne, les agents mondialistes présents à l’intérieur du système et qui continuent d’exécuter les ordres qu’ils croient recevoir de leurs chefs ;

– de jouer les différentes factions mondialistes les unes contre les autres en profitant des dissensions qui commencent à apparaître entre ces dernières ;

-d’éviter le chaos, la panique et un choc psychologique trop grand pour l’opinion public. Comme l’a écrit Q : « La vérité enverrait 99 % des gens à l’hôpital. Sa révélation doit être contrôlée. »

Dans le cadre de cette grande opération de « théâtre politique », le contrôle par des forces extérieures de certaines personnalités ou institutions sera, dans certains cas, comme celui de la « présidence » Biden, rendu visible. Dans d’autres cas, des personnalités joueront le rôle qui leur a été assigné en échange d’une remise de peine ou d’un jugement à huis-clos. Dans tous les cas, le processus sera entièrement sous votre contrôle et vous dirigerez la pièce avec une rigueur et une précision toute militaire.

Pour finir, plutôt que de mener une guerre ouverte au système mondialiste, vous allez le détruire en retournant ses propres armes contre lui. Ils voulaient vacciner la terre entière ? Vous allez les laisser faire, avec quelques garde-fous, en utilisant le scandale des effets secondaires et la preuve de l’inefficacité des vaccins pour rendre visible au grand public la propagande du gouvernement, la complicité des médias, la corruption de l’industrie pharmaceutique et les mensonges des experts. Ils veulent abolir les différences entre les sexes et nier les réalités biologiques ? Vous allez encourager leurs excès, rendre encore plus visible l’obsession transgenre et laisser les lobbys LGBT, écologistes et progressistes aller au bout de leurs délires. Résultat : en accélérant un changement conçu à l’origine pour être diffus et progressif, vous allez provoquer une prise de conscience et une saturation de l’opinion publique accompagnée d’un puissant phénomène de rejet.

Pour finir, ils veulent leur guerre avec la Russie ? Vous allez leur donner l’opération militaire spéciale en Ukraine qui va vous permettre d’en remettre une couche sur la propagande des médias, de montrer l’incompétence du haut-commandement militaire, de révéler l’aveuglement des gouvernements occidentaux et, d’un point de vue tactique, de canaliser toutes les ressources matérielles et humaines de l’Otan vers ce conflit qui, tel un gigantesque trou noir, va toutes les aspirer pour mieux les détruire. Enfin, la crise énergétique causée par cette guerre va vous fournir, en temps voulu, un prétexte pour faire tomber les gouvernements mondialistes d’une façon justifiée aux yeux de l’opinion publique. Comme le dit un proverbe russe : « le réfrigérateur gagne toujours contre la télévision ». (победа холодильника над телевизором)

Grâce à des outils sophistiqués d’analyse psycho-sociale et la coordination des différents corps d’armée de l’alliance anti-mondialiste, vous avez la capacité de mesurer de façon très fine l’avancée du plan et la libération aussi bien politique que mentale des peuples et des pays occupés. Une fois vos objectifs stratégiques atteints et la masse critique de personnes « éveillées » suffisante, vous allez détruire, avec un minimum de pertes, la partie visible et publique du système mondialiste pour le remplacer par un autre. Comme tout bon stratège, vous avez déjà gagné la bataille avant même qu’elle n’ait commencé.

Une fois cette oligarchie mondialiste vaincue et son système de contrôle détruit, vous allez pouvoir mettre en place un nouveau système économique, politique, juridique et financier fondé sur la souveraineté des nations, le respect des spécificités religieuses et culturelles de chaque peuple et un système de relations internationales dont les règles seront les mêmes pour tous.

Pour comprendre cette stratégie et envisager le plan d’ensemble de cette guerre de libération sans équivalent dans l’Histoire, nul besoin de posséder des informations secrètes ou de bénéficier de contacts privilégiés. Il suffit d’analyser toutes les données disponibles en sources ouvertes, d’aborder le problème avec un esprit logique et enfin, de se poser cette simple question : si j’avais voulu démanteler de façon durable et efficace le système mondialiste, comment m’y serai-je pris ? 

Pour aller plus loin :

Des mondialistes

De l’alliance-anti-mondialiste

De la guerre de l’information

De la désinformation

De l’opposition contrôlée

Leave a Reply